jeudi 13 mai 2010

La pillule ne passera pas

Wow, l'exposition sur Gustav-Adolf Mossa va me marquer un poil...
D'après ses œuvres, il pratiquait beaucoup l'aquarelle mais en plus il utilisait de la mine de plomb. Avec un papier bien marquant on obtient des trucs sympa.

Les moins de la technique sont les tracés épais et le crayon qui se dilue à l'eau, légèrement mais cela fonce la couleur. Avec de la pratique un arrangement serait possible.


Il faut que je finisse ma bédé pour vendredi soir. Je ne vais jamais y arriver... Mais personne ne s'en rendra compte si c'est le cas.
Si j'ai fini mon encrage pour demain après-midi je pourrais jouer des lavis (assez faiblards hein)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire